Comment observer toutes les planètes avec votre télescope

Publié le 25 Mars 2020

L’observation des planètes de notre système solaire au moyen d’un télescope n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le croire. De nombreux débutants imaginent que l’astronomie est une science complexe que seuls les personnes qui ont des diplômes en physique ou en mathématiques peuvent pratiquer. Avec un peu d’entraînement et de patience, il est possible d’observer de nombreuses merveilles telles que les grandes bandes nuageuses de Jupiter, les gigantesques anneaux de Saturne, ainsi que la Lune.

Choisissez la planète que vous souhaitez observer

Peut-on voir les planètes avec un télescope amateur ?

Il est tout à fait possible d’observer certaines planètes avec un télescope de petite taille. Selon le corps céleste que vous avez choisi d’observer, même l’équipement le plus modeste peut offrir une bonne visualisation. Le plus important est d’essayer de les observer sans turbulence atmosphérique, car les planètes nécessitent généralement un grossissement plus important. La moindre turbulence peut brouiller l’image et les détails les plus fins ne seront plus perceptibles.

Même à l’œil nu, il est possible de repérer les planètes dans le ciel nocturne. Elles ont généralement un aspect légèrement différent des étoiles et ne scintillent pas autant. Même si vous vous trouvez dans une ville où la pollution lumineuse est importante, vous devriez pouvoir les trouver facilement.

Nos lecteurs nous demandent fréquemment s’il existe un instrument optique qui soit le meilleur pour l’observation des planètes. La vérité est que tous les modèles, de cassegrain ou réflecteurs, peuvent vous permettre de réaliser de très bonnes observations planétaires.

Observer les planètes inférieures au moyen d'un télescope

Les planètes intérieures sont un peu plus difficiles à observer car elles sont en orbite très proche du soleil. De notre point de vue sur Terre, elles ne sont jamais trop éloignées de notre étoile. Elles la suivent à travers l’écliptique (une ligne imaginaire dans le ciel qui marque la trajectoire annuelle du soleil). Pour cette raison, il est beaucoup plus facile d’observer ces planètes pendant leur « plus grande élongation », qui est le moment où leur orbite est la plus éloignées du soleil. 

Cible bonus : La Lune.

La Lune est en rotation synchrone avec la Terre, ce qui signifie que le même côté est toujours tourné vers la Terre.

Découvrez comment vous pouvez observer la Lune au moyen d’un télescope.

picture of the moon
  • Luminosité: -4 (min) / -12 (max)

Cette planète est parmi les plus difficiles à observer car son orbite ne s’écarte pas beaucoup du Soleil et se trouve souvent très bas à l’horizon. 

Découvrez comment vous pouvez voir Mercure à travers un télescope.

picture of planet Mercury
  • Prochaine Position Favorable: 22 Juillet 2020
  • Luminosité: 5.14 (min) / -2.42 (max)

Selon l’époque de l’année, Vénus peut être observée soit tôt le matin, soit tôt le soir. C’est la planète la plus brillante de part son atmosphere qui reflète une très grande quantité des rayons du soleil. Cette planète peut être observée pendant la journée avec un télescope, à condition que votre champ de vision ne soit pas trop proche du soleil. Vénus présente des phases, tout comme la lune, et de nombreux astronomes amateurs essaient de capturer des images de toutes les phases que traverse cette planète. 

picture of planet Venus
  • Prochaine Position Favorable : 24 Mars 2020
  • Luminosité: -3.82 (min) / -4.73 (max)

Observer les planètes supérieures au moyen d'un télescope

Les planètes extérieures (en particulier Saturne) sont souvent la raison pour laquelle les gens tombent amoureux avec l’observation des étoiles et achètent leur premier télescope. Les planètes extérieures les plus proches peuvent être observées même avec de modestes instruments optiques.

Mars est suffisamment lumineuse pour être facilement visible à l’œil nu. Elle ressemble généralement à une étoile avec une teinte rougeâtre, mais elle ne scintille pas autant que les étoiles peuvent le faire. Même avec un modeste télescope, on peut distinguer un grand nombre de caractéristiques de la surface martienne. Tous les deux ans et pendant environ deux mois, Mars se retrouve à sa position la plus proche de la Terre : c’est le moment idéal pour sortir votre télescope et observer la planète rouge. Avec un peu d’entraînement, vous pourrez peut-être même voir les calottes polaires !

picture of planet mars
  • Prochaine Position Favorable : 14 Octobre 2020
  • Luminosité: 1.74 (min) / -2.72 (max)

Cette planète est l’une des cibles télescopiques les plus faciles à observer et ne nécessite pas un instrument optique coûteux ou de grande taille. Tout au long de l’année, Jupiter est généralement visible pendant une grande partie de la nuit. Tous les 13 mois, cette planète entre dans une nouvelle constellation dans le ciel, ce qui la rend relativement facile à suivre. Même avec de petits télescopes, disons de 100mm d’ouverture, Jupiter paraîtra majestueuse et vous devriez même être capable de distinguer certaines des 4 lunes galiléennes. Avec un télescope de 200mm pouces ou plus, vous devriez pouvoir visualiser confortablement la grande tâche rouge et apprécier les différentes couleurs des ceintures et des zones qui constituent la surface de la planète.

picture of planet Jupiter
  • Prochaine Position Favorable : 14 Juillet 2020
  • Luminosité: -1.74 (min) / -2.62 (max)

Saturn est sans aucun doute la cible télescopique la plus impressionnante à observer et ell est souvent la raison pour laquelle tant de gens tombent amoureux de l’observation astronomique. Saturne est la planète la plus facile à admirer au moyen d’un télescope.  Avec un télescope de 200 mm, vous pouvez distinguer tant de détails, y compris les anneaux. Selon votre instrument, vous pourrez même repérer quelques lunes saturniennes. Titan et Rhéa en particulier, car elles gravitent autour de la planète assez rapidement (16 jours et 4,5 jours respectivement.) 

Saturne est idéal pour quiconque débute dans l’observation du ciel et possède un télescope d’entrée de gamme pour la pratique.

a picture of planet Saturn
  • Prochaine Position Favorable: 20 Juillet 2020
  • Luminosité: 1.46 (min) / -0.92 (max)

Uranus est loin, très loin. Pour cette planète à travers un télescope, il faut un équipement de pointe et se trouver sous un ciel parfaitement noir. Vous devrez également connaître avec précision son emplacement et les étoiles qui l’entourent, car il peut être très facile de confondre la planète avec les étoiles. Avec des jumelles, le problème reste le même. L’idéal serait d’avoir un télescope de 200 mm et un grossissement d’au moins 200 fois. Même avec les meilleures conditions d’observation et un télescope décent, vous ne pourriez distinguer qu’un point de lumière avec une teinte bleuâtre. 

Bien que ce ne soit pas la planète la plus impressionnante à observer au télescope, nous trouvons tout de même assez incroyable que ce corps céleste lointain puisse être vu depuis votre jardin.

a picture of planet Uranus
  • Prochaine Position Favorable: 31 October 2020
  • Luminosité: 5.89 (min) / 5.67 (max)

La géante gazeuse est très éloignée du Soleil et nécessite un fort grossissement (200 à 300mm) pour être vue. Un grand télescope peut révéler un très petit disque de couleur bleuâtre dû au méthane présent dans la haute atmosphère de cette planète.

Découvrez comment vous pouvez observer Neptune au moyen d’un télescope.

a picture of planet Neptune
  • Prochaine Position Favorable : 11 Septembre 2020
  • Luminosité: 7.96 (min) / 7.82 (max)

La planète naine est extrêmement éloignée de nous. Pour voir Pluton, il faut un télescope d’une ouverture minimale de 200 mm. Même dans ce cas, Pluton ressemblera à une petite étoile. Néanmoins, de nombreux astronomes amateurs sont fiers d’observer cette planète car c’est vraiment une cible difficile.

Découvrez comment vous pouvez observer Pluton au moyen d’un télescope.

a picture of planet Pluto
  • Prochaine Position Favorable : 16 Juillet 2020
  • Luminosité : 14

A quoi ressemblent les planètes à travers un télescope ?

Il est important de comprendre que ce que vous verrez en regardant les planètes au travers d’un télescope sera très différent des nombreuses images que vous avez pu voir en ligne. Ces images sont généralement traitées numériquement et améliorées à l’aide d’un logiciel.

En réalité, vous verrez des images en direct, souvent à travers d’épaisses couches d’atmosphère qui peuvent rendre l’image légèrement floue. Pensez-y de cette façon : si vous deviez regarder un objet à travers de l’eau, plus l’objet est éloigné, plus il sera difficile de le voir clairement. Imaginez maintenant que l’eau se mette à couler et se déplace : l’observation de l’objet serait encore plus difficile. C’est le même principe avec les corps célestes dans le ciel, mais l’eau de notre exemple est l’atmosphère. La qualité de votre observation dépendra également de votre instrument optique. Un télescope plus grand offrant un grossissement plus important sera toujours plus performant que les télescopes d’entrée de gamme.

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de ce à quoi les planètes pourraient ressembler avec un télescope.

Conseil : Avant d’investir dans un télescope, nous vous recommandons de trouver un club d’astronomie près de chez vous et de participer à des soirées d’observation des étoiles. Vous pourrez y essayer différents instruments optiques et obtenir plus d’informations à leur sujet auprès d’un collègue astronome. Cela vous aidera à prendre une décision plus éclairée, car certains télescopes sont plus spécialisés pour l’observation des planètes et d’autres sont mieux adaptés aux objets du ciel profond comme les galaxies.

Le moyen le plus simple de repérer les planètes dans le ciel

Il existe de nombreuses façons de repérer les planètes dans le ciel. L’une des solutions les plus simples est d’utiliser un logiciel gratuit appelé « Stellarium ». Il s’agit d’une sorte de planétarium numérique qui permet de simuler le ciel en temps réel en fonction de votre emplacement, y compris la position des planètes, les constellations, ainsi que certaines informations sur les étoiles les plus brillantes.

Une fois que vous avez indiqué votre position géographique, vous serez en mesure de vérifier la position des étoiles et des planètes que vous souhaitez observer aujourd’hui ou à une date ultérieure. En effet, le programme vous permet d’ accélérer le temps ou même revenir en arrière pour voir à quoi ressemblait le ciel il y a quelques semaines. Ce logiciel est très pratique pour tous ceux qui veulent planifier leur séance d’observation des étoiles à l’avance !

Vous pouvez le télécharger et apprendre à l’utiliser ici : https://stellarium.org/