Quels sont les différents types de télescopes ?

Dernière mise à jour : 29 Novembre 2020

Cet article à été rédigé par Laura du site Astronomie Pratique.

Vous souhaitez vous lancer dans l’astronomie amateur ? Et donc acheter votre premier télescope ? Ou remplacer celui que vous avez actuellement pour un instrument plus performant ?

Si vous êtes ici, c’est sûrement que vous vous sentez perdu parmi tous les modèles existants. Et c’est bien normal. Entre les différents types… Les modèles…Les marques…

Il existent plusieurs centaines de télescopes différents.

La première chose à savoir, c’est qu’il n’existe pas un télescope parfait ou capable de tout faire. En effet, chaque type dinstrument est spécialisé pour une utilisation.

La première étape pour choisir son télescope, c’est donc de définir son type. Dans cet article, c’est justement ce que nous allons voir ensemble. Dans les lignes qui suivent, je vous explique en détail :

  • Comment chaque type de télescope fonctionne
  • Comment les distinguer facilement
  • Dans quels cas utiliser chacun d’eux

Pour qu’à la fin de cet article vous sachiez précisément lequel vous correspond le plus. Et donc quel télescope choisir. Commençons tout de suite par le premier type de télescope.

Table des matières

Le télescope de Newton

Comme son nom l’indique, le télescope de Newton a été inventé par… Newton ! Ce matériel est celui que vous verrez le plus souvent parmi les astronomes amateurs. (Je vous explique pourquoi juste après.) Vous pouvez le reconnaître grâce à son tube assez conséquent et surtout ouvert. Voyons ensemble comment il fonctionne.

Télescope de Newton

Source: Wikimedias

Fonctionnement d’un télescope de Newton

Ce type d’instrument utilise des miroirs. 2 miroirs exactement. Un premier, dit miroir primaire, qui se trouve au fond du tube. Et un second, dit miroir secondaire, qui se trouve à l’avant du tube.

La lumière entre à l’avant du tube. Elle va frapper le miroir primaire au fond. Puis elle revient sur le secondaire, qui revoit la lumière sur le côté, en direction de l’oculaire.

Le fonctionnement du telescope de Newton

Avec ce télescope, vous observez donc à lavant du tube. (Cest dailleurs le seul avec lequel vous observez à cet endroit là. Cest donc un autre élément qui peut vous permettre de le reconnaitre facilement. !) Voyons maintenant dans quels cas vous devriez choisir un télescope de Newton.

Pour quelles utilisations

Ce matériel est le plus simple à fabriquer. Cest donc le meilleur rapport prix / performance. Il possède un autre avantage : Il est très polyvalent.

Avec lui vous pouvez observer la Lune, les planètes et les objets du ciel profond (galaxies, nébuleuses, amas d’étoiles…). Par contre… c’est aussi le plus encombrant. Eh oui, plus le tube est gros et plus il est performant. Mais aussi… plus il prend de la place.

Une dernière chose à savoir : Ce télescope a besoin d’être réglé de temps en temps. Ce réglage s’appelle la collimation. Ça consiste simplement à aligner les miroirs pour obtenir la meilleure image possible.

Si vous débuter, le Newton peut-être idéal pour vous. À condition de 2 choses :

  1. Avoir de la place (chez vous ou dans votre voiture si vous bougez pour observer)
  2. Pouvoir contempler les astres dans un endroit sans (ou presque) pollution lumineuse (sinon vous ne pourrez de toute façon pas observer les objets du ciel profond, et ce télescope aura beaucoup moins d’intérêt)

Un Newton un peu particulier : le Dobson

Quand on pense au Newton, on l’imagine souvent sur une monture équatoriale. Si cette monture peut être pratique pour suivre les astres, elle est aussi assez complexe à utiliser quand on commence.

Si vous débutez l’astronomie ? Si vous voulez avoir le télescope le plus simple et performant, pour le prix le plus bas ? Alors le télescope de Dobson est fait pour vous. Un Dobson, qu’est-ce que c’est ? C’est simplement un télescope de Newton. Sur une monture Dobson.

Une monture Dobson est une monture azimutale peu chère et très simple à utiliser. Le combo idéal pour observer les astres du mieux possible et sans se ruiner donc ! (Encore une fois : à condition d’avoir de la place et de pouvoir observer sous un ciel bien sombre.)

Télescope de Dobson

Le télescope réfracteur : la lunette astronomique

Contrairement au Newton, la lunette astronomique n’utilise pas de miroir. Non. Celle-ci est en effet composée de lentilles. 2 lentilles se situent à l’avant du tube. La lumière ne passe donc qu’une fois dans le tube. De l’avant vers l’arrière.

fonctionnement lunette astronomique

On dit que la lunette est un télescope réfracteur. (Contrairement au Newton qui est un télescope réflecteur.)

Lautre grosse différence avec un Newton : Lobservation se fait à larrière. Vous hésitez entre les 2 modèles ? Cet article devrait vous aider : télescope ou lunette astronomique ?

Dans quels cas utiliser une lunette astronomique

Avant de vous expliquer quand vous devriez choisir une lunette, il faut que je vous parle des 2 types de lunettes qui existent. La première, la plus répandue, cest la lunette achromatique. 

Cet instrument à lavantage d’être peu cher. Cest dailleurs linstrument quon présente souvent au débutant. Et cest aussi celui qui est idéal pour un enfant.

La lunette possède plusieurs avantage. Elle est :

  • Peu cher
  • Légère
  • Facile à utiliser

En plus, elle demande peu dentretien et de réglages. Par contre, ce matériel est bien moins polyvalent que le télescope de Newton. En effet, avec ce genre de lunette vous ne pourrez contempler que la Lune et les planètes. Mais c’est déjà un bon début !

(Surtout si vous habitez en ville. Dans ce cas, si vous contemplez depuis chez vous, vous ne pourrez de toute façon pas observer les objets du ciel profond.

Simplement car ils ne sont pas assez lumineux pour être visible en pleine ville.)

Son autre inconvénient, c’est qu’elle génère une aberration chromatique. Concrètement :

Il s’agit d’une distorsion des couleurs, visible principalement sur la Lune et les planètes. Mais pour tout vous dire, aucun instrument n’est parfait. Le télescope de Newton présente également une aberration, qu’on appelle de coma. Étudions maintenant le seconde type de lunette.

La lunette apochromatique

Pour corriger laberration chromatique, des lunettes apochromatique ont été crées. Par contre… elles sont beaucoup plus chère que les précédentes. Ce type de lunette est très utilisé en astrophotographie.

Si vous débuter lastronomie, je ne vous recommande pas cet instrument. Simplement car vous pourrez obtenir la me qualité dimage pour un prix bien plus bas si vous choisissez un Newton.

La lunette apochromatique

Une autre chose à savoir sur les lunettes : Les lentilles coûtent chère. Beaucoup plus chère que des miroirs. Cest pour cette raison qu’à ouverture équivalente, une lunette est plus cher quun télescope de Newton.

Passons maintenant à la dernière catégorie

Les télescopes catadioptriques

Les télescope Catadiptrique sont eux aussi très facile à reconnaitre. Car ils possèdent un tube très court. Mais ça ne les empêche pas davoir une focale très grande !

Comment cest possible ? Grâce à un jeu de miroirs à lintérieur du tube. Tous ces miroirs font que la lumière traverse 3 fois le tube avant d’atteindre l’oculaire !

Le fonctionnement du télescope catadioptriques

Précédement, nous avons vu 2 types de télescopes différents : Le réflecteur (le Newton) et le réfracteur (la lunette).

Le télescope catadioptrique est en fait un mélange des 2. Il possède un miroir à larrière du tube. Et une lentille à lavant.

Comme sur une lunette, lobservation se fait à larrière du tube. Il existe 2 types de Catadioptrique différents. Voyons ensemble le premier dentre eux.

Le Schmidt Cassegrain

La lentille qui se trouve à lavant de ce télescope est appelée une lame de Schmidt. (Vous comprenez maintenant doù vient son nom.) La marque Célestron propose les modèles les plus répandues de Schmidt (comme le C8, C9, C11…).

Dans quels cas utiliser un Schmidt

Le Schmidt est un télescope très performant et polyvalent. Il est excellent, que ce soit en observations planétaire, ciel profond et même en astrophotographie. Mais vous voyez probablement le problème venir…

Oui le Schmidt est cher. Cest même lune des formules optiques la plus chère. Heureusement, il existe une solution…

Le Maksutov Cassegrain

Le Maksutov fonctionne comme le Schmidt. Sauf quau lieu dutiliser une lame de Schmidt, il se sert dun ménisque. Ce dernier étant moins cher, ça permet de réduire le prix final du télescope.  Cependant, le Maksutov possède 2 inconvénients principaux:

Le premier, cest que même sil est aussi compact quun Schmidt, il est aussi plus lourd. Le second, cest quil est très sensible à la buée. Ce nest pas rhédibitoire. Mais il faudra penser à acheter un parbuée ou une résistance chauffante

Dans quels cas utiliser un Maksutov

Avec sa longue focale, le Maksutov est spécialisé pour le planétaire (observation et photo). Donc si vous, vous êtes fasciné par les planètes. Si cest ce domaine qui vous intéresse le plus. Le Maksutov pourrait bien être votre compagnon idéal !

Par contre : Même sil est moins cher quun Schmidt, son prix est plus élevé quune petite lunette achromatique.

Alors quel télescope choisir ?

Et voilà, vous savez tout sur les différents types de télescope que vous pourrez rencontrer pendant votre parcours d’astronome amateur !

Pour résumer, le choix dépend de :

  • Votre utilisation (observation des planètes, du ciel profond, astrophoto…)
  • Votre lieu d’observation (ville ou campagne)
  • Votre budget

Dans tous les cas, rien ne sert de vous précipiter. Dailleurs, le prix reste un élément déterminant dans la qualité du télescope. N’hésitez donc pas à économiser plus longtemps pour ensuite pouvoir prendre du matériel de meilleure qualité. Bonne chance pour votre recherche. Et belles futures observations !

Encore merci à Tom de m’avoir accueillie sur son site 🙂

Pour d’autres articles (et vidéos) sur les télescopes, l’observation des astres et l’astrophotographie rendez-vous sur Astronomie Pratique. Nous vous accueillerons avec plaisir !

Gardez la tête dans les étoiles,

Laura

À propos de l’auteure

Je m’appelle Laura, je suis créatrice du blog et de la chaîne YouTube Astronomie Pratique. Passionnée depuis longtemps par notre Univers, j’aide les personnes à se lancer et à progresser dans le monde de l’astronomie amateur. Mes sujets de prédilections : repérage des astres, choix et utilisation de télescope et astrophotographie.

À lire aussi

Choisir un nouveau télescope peut parfois s’avérer une décision difficile. C’est pourquoi nous avons dressé une liste des choses les plus importantes à savoir avant d’acheter un télescope pour la première fois.

Pour vous aider à prévoir votre budget pour l’achat d’un bon télescope, nous vous proposons ce guide sur le prix des télescopes en 2021.

Les applications pour smartphones ont révolutionné le monde de l’astronomie amateur. Il est désormais plus facile que jamais de s’orienter dans le ciel nocturne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rejoignez le SEUL club d’astronomie en ligne pour apprendre à observer et photographier les astres…