la planète la plus chaude du système solaire

Quelle est la planète la plus chaude de notre système solaire ?

Publié le 20 novembre 2021

Bien que la Terre soit la seule planète que nous ayons pu visiter physiquement jusqu’à présent (en dehors de l’exploration robotisée), les scientifiques ont développé des méthodes pour étudier, évaluer et analyser les planètes voisines. Les chercheurs ont ainsi pu découvrir quelle est la planète la plus chaude de notre système solaire.

Malgré le fait que Mercure soit la planète la plus proche du Soleil, c’est en fait Vénus qui est la planète la plus chaude de notre système solaire. En effet, sa surface atteint régulièrement des températures supérieures à 465 degrés Celsius. La composition de l’atmosphère ainsi que les couches nuageuses qui recouvrent cette planète emprisonnent la chaleur plus efficacement.

Dans cet article, nous aborderons en détails les raisons pour lesquelles Vénus a une surface si ardente.

Comment mesure-t-on la température d'une planète ?

Avant de se pencher sur les températures d’autres planètes, il convient de se demander comment nous parvenons à les mesurer. La réponse est simple : c’est le résultat de décennies d’estimation et de collecte de données.

Comme nous l’avons mentionné, les scientifiques travaillant pour des organisations telles que la NASA explorent le système solaire à l’aide de sondes spatiales robotiques depuis les années 50, quand les premiers satellites ont été déployés dans l’espace.

L’ancienne Union soviétique avait mis en place un programme spatial appelé « Venera » dont l’objectif était de recueillir davantage d’informations sur Vénus. Entre 1961 et 1984, 10 sondes spatiales se sont posées sur la surface de Vénus. Cependant, comme Vénus est extrêmement chaude, aucun de ces robots n’a survécu plus de deux heures.

Depuis lors, des instruments plus avancés, multifonctionnels et plus précis ont été développés. Ceux-ci sont capables de mesurer l’énergie lumineuse et thermique partir de très grandes distances. La plupart des relevés de température des autres planètes sont effectués par des sondes équipées de capteurs infrarouges envoyés aussi près que possible de la surface de la planète. 

Ces mesures sont ensuite analysées et vérifiées en fonction de la distance de la planète par rapport au soleil, de la composition de son atmosphère et de la façon dont nous savons que ces éléments interagissent avec la chaleur, ainsi que de la taille de la planète elle-même.

La température moyenne de chaque planète

  1. Vénus : 471°C
  2. Mercure : 430°C
  3. Terre : 16°C
  4. Mars : -28°C
  5. Jupiter : -108°C
  6. Saturne : -138°C
  7. Uranus : -195°C
  8. Neptune : -201°C
  9. Pluton : -233°C
nasa probe taking measurements on other planets

Les différentes sondes spatiales de la NASA sont équipées de technologies ultramodernes. Celles-ci peuvent réaliser diverses analyses en orbite, y compris la mesure des températures de surface.

Comment Vénus retient-elle la chaleur ?

Vénus, la deuxième planète en orbite autour du soleil, fut la première planète à être explorée par un vaisseau spatial. Vénus affiche des phases comme celles de la Lune que l’on peut observer depuis la Terre avec un télescope ordinaire, ce qui explique pourquoi Vénus a été examinée depuis l’Antiquité. 

Son atmosphère est dense et composée des éléments nécessaires à une rétention massive de chaleur : plus de 96 % de dioxyde de carbone et 3,5 % d’azote moléculaire. Ainsi, les fortes températures sur la surface de Vénus sont dues à un effet de serre intense recouvrant l’ensemble de la planète.

L'atmosphère toxique de Vénus

La couche atmosphérique qui entoure Vénus est incroyablement dense, plus de 90 fois plus dense que l’atmosphère terrestre, et se compose principalement de nuages de dioxyde de carbone et d’acide sulfurique. De ce fait, Vénus est extrêmement toxique. 

En raison de cette pression et de la composition de l’atmosphère, ces gaz créent un « effet de serre » intense à la surface. L’atmosphère épaisse piège la chaleur du soleil plus rapidement et plus facilement que toute autre planète du système solaire. La planète peut donc atteindre des températures de plus de 465 degrés Celsius, suffisamment élevées pour faire fondre le plomb.

Les jours sur Vénus sont incroyablement longs, l’équivalent de 243 jours sur Terre, donc une partie de la surface est exposée au rayonnement solaire de manière plus intense. Ceci, combiné à l’incroyable rétention de chaleur de l’atmosphère, signifie que les nuits sur Vénus sont aussi chaudes que les journées.

Une représentation artistique de ce à quoi pourrait ressembler la surface de la planète Vénus.

Pourquoi Mercure n'est pas la planète la plus chaude de notre système solaire ?

Vous vous dites peut-être :  » Attendez ! Mercure n’est-elle pas très proche du Soleil ? Pourquoi Vénus serait-elle plus chaude que Mercure ? »

Bien que Mercure soit en effet la planète la plus proche du soleil et même si elle n’a pas été étudiée aussi exhaustivement que Vénus, les données recueillies au fil des ans nous permettent d’en savoir beaucoup sur cette planète.

Mercure est soumise au rayonnement solaire le plus intense en raison de sa proximité. Le côté de la planète qui fait face au soleil atteint régulièrement des températures d’environ 426 degrés Celsius. Par conséquent, sur sa surface exposée au soleil, Mercure est presque aussi chaude que Vénus.

La raison principale pour laquelle Mercure n’est pas la planète la plus chaude de notre système solaire est son atmosphère, ou plutôt son absence d’atmosphère… Tout comme Vénus et la Terre, Mercure est entourée d’une couche gazeuse. Mais contrairement aux deux planètes jumelles, cette couche est incroyablement fine. 

Cette atmosphère fine, les scientifiques la surnomment une « exosphère », étant donné qu’elle ne recouvre que la couche la plus externe de la planète, loin de la surface. Elle est composée principalement d’oxygène, de sodium, d’hydrogène, d’hélium et de potassium. Elle est extrêmement fine et constitue donc un mauvais conducteur de chaleur. 

Ainsi, le côté de la planète qui ne fait pas face au soleil devient incroyablement froid… jusqu’à moins 180 degrés Celsius! Ce qui explique pourquoi Vénus est plus chaude que Mercure !

Conclusion

En utilisant les informations les plus fiables dont nous disposons, les scientifiques ont confirmé que Vénus, bien que ressemblant davantage à la Terre que toute autre planète de notre système solaire, est loin d’être aussi habitable. 

Vénus est la planète la plus chaude de notre système solaire pour de nombreuses raisons, notamment la composition de son atmosphère et sa vitesse de rotation très lente. Elle possède une surface solide et rocheuse comportant de multiples volcans (potentiellement actifs) et des cratères d’impact d’astéroïdes qui longent des plateaux massifs et des chaînes de montagnes masquées par une couverture nuageuse. Les scientifiques lui ont même donné le surnom de  » « jumelle toxique » de la Terre.

Il y a des millions d’années, Vénus aurait pu être un monde habitable, mais malheureusement, elle est située trop loin de la zone habitable, ce qui a malheureusement transformé cette planète en un monde brûlant et toxique de nos jours.

Tom Urbain

Rédigé par Tom Urbain

Je m’appelle Tom, et je suis le créateur de ce site dédié à l’astronomie, l’espace et l’observation du ciel. Je passe la plupart de mon temps libre dans mon jardin à admirer les planètes et les galaxies avec mon télescope.

Ah ! Votre lecture ne s'arrête pas là 🚀

Cette page fait partie de notre collection d’articles sur l’astronomie. Si vous avez aimé ce sujet, alors vous adorerez les articles suivants.

Notre Soleil est assez grand pour générer une incroyable quantité de gravité qui maintient les planètes du système solaire en orbite autour de lui.

L’ordre des planètes est-il important ? D’une certaine manière, oui, car la stabilité de notre système solaire est entièrement basée sur la position actuelle de chaque planète.

Il paraît logique que plus un objet est proche du Soleil, plus il est chaud. Dans ce cas, pourquoi Vénus est-elle plus chaude que Mercure ?